L’étiquette bleue
Chiquita fut la première société à attribuer un nom à un produit agricole lors de l’introduction de Miss Chiquita en 1944.

Au début, les bananes étaient entourées d’un film de papier imprimé à l’effigie de la Miss. L’opération était mécanisée et l’impact était désastreux sur l’aspect et la qualité des fruits.

D’autres essais suivirent jusqu’à ce que, en 1963, apparaisse l’idée d’imprimer des petits autocollants et de les attacher manuellement sur les bananes. Aujourd’hui encore, les étiquettes s’appliquent rigoureusement et uniquement à la main.

L’étiquette bleue de Chiquita est bientôt devenue synonyme de qualité garantie et supérieure. Le distinctif de la banane d’excellence qui a conquis des milliers de collectionneurs partout dans le monde et avec lequel les enfants aiment jouer.

Il y a eu différentes versions, souvent liées à des évènements particuliers ou à des anniversaires. En voici quelques exemples d’étiquettes utilisées dans le monde entier.

L’étiquette bleue L’étiquette bleu avec le logo Rainforest Alliance
Moi Moche et Méchant 2  2013 Etiquette destinée pour les emballages enfants
L'etiquette Junior Donkey Kong 2011
Sega Super Monkey Ball 2011 Rio 2011
Etiquette célébration du centenaire Chiquita 1999 «The bright spot in every day» 1994
Mémorial de l'anniversaire 1944-1994 «Take one in the morning»
 1993
«Flags of the World» 1992 L'étiquette Junior 1991
Jeux olympiques d'Hiver Lake Placid 1980 Mémorial de l'anniversaire 1974
Mémorial de l'anniversaire 1972 Mémorial de l'anniversaire 1961